Opéra : Schwanensee

Il y a à l’opéra de Munich (en face d’un resto dont je parlerai un jour) en ce moment une représentation de Schwanensee (le lac des cygnes), au moins jusqu’en mars.

Je l’ai vu : c’est super !

L’histoire en allemand ici.
En gros, c’est l’histoire d’un mec qui ne s’appelle pas Roméo (puisqu’il s’appelle Siegfried, comme chez Wagner) et d’une fille qui s’appelle pas Juliette (c’est Odette, ça fait un peu vieux comme prénom). En plus, il y a un gros méchant (Von Rothbart) qui a trop lu Harry Potter et décide qu’il a le droit de transformer Odette en cygne.

Donc :
– Odette danse très bien, habillée en cygne, et elle agite les bras comme pour voler, si bien qu’on a vraiment l’impression par moments que c’est un oiseau.
– Siegfried avait la migraine pendant toute la pièce : le danseur se prenait la tête entre la main chaque fois que quelque chose va pas. Par exemple si sa mère l’oblige de danser (= se marier à l’époque) avec une fille qui lui plait pas ; s’il voit le gros méchant qui danse mieux que lui, et il trouve que c’est pas juste (car le gentil doit être plus fort dans les contes de fée) ; s’il est seul sur la piste, il aime pas la solitude.
– le cousin de Siegfried danse aussi très bien. Il est capable de sauter très haut et de faire clap – clap avec les pieds (il parait que les meilleurs font trois fois).
– Le méchant a vraiment l’air méchant (mais il danse bien quand même) avec sa barbe et ses habits noirs. D’ailleurs, il danse mieux que Siegfried, alors il gagne la nana.

Sinon :
– décors et costumes très jolis
– musique, rien à redire, donc très bien
– les gens applaudissaient par contre un peu n’importe quand, mais il parait que c’est normal. Moi, je ne sais pas, c’était mon premier ballet (enfin je crois que j’en ai vu d’autres quand j’étais klein)

A la fin, le héros meurt, et la nana aussi. Voilà, comme ça vous savez.

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook