Camps Bay

J’ai vu par hasard qu’un nouveau restaurant vient d’ouvrir pas loin de chez moi.
Il s’agit d’un restaurant sud Africain.
http://www.campsbay-restaurant.de/
Intéressant, car je n’avais jamais gouté ce genre de cuisine avant.

Comme toujours, je regarde la carte pour voir s’il y a des spécialités avec des aliments ou des mélanges intéressants. En général, si ce qui est proposé dans le restaurant sont des plats que je sais cuisiner moi-même, alors je n’y vais pas (souvent meilleur chez moi, et moins cher). Comme je sais cuisiner de plus en plus de choses, j’ai un problème ;-), d’autant que j’ai pris récemment la « mauvaise » habitude de voler des idées de plats dans les restaurants. (on sort le bloc note, et on copie la carte…)

Ceci dit, l’aspect rien à laver et s’asseoir tranquillement en attendant le plat n’est pas négligeable non plus…

Pour en revenir donc à Camps bay, la carte est en effet intéressante, quoique courte (en gros, 4 entrées, 4 plats, 4 spécialités et 2 desserts).
Il y a notamment des plats à base de Kochbanana (des bananes à cuire, en français, d’après Wikipedia, c’est des bananes plantain) qui sont préparées comme des frites j’ai l’impression, cf. la dernière photo sur Wikipedia.

Tout ce que j’ai gouté là était très bien et inhabituel :
– un poisson avec mangue
– aubergines grillées avec tomate et fromage de chèvre
– scampis (crevettes) avec bananes grillées et sauce papaye
– un autre poisson avec sauce à l’avocat et riz vert (aucune idée ce qu’il y a dedans, des épinards ?)

Pas de boisson spéciale, mais en général, je prends du Johannisbeerschorle quand c’est proposé (en décrypté, jus de cassis mélangé avec de l’eau pétillante).

Je vais surement refaire quelques uns de ces plats chez moi…

Sinon, petit hic à la fin, monsieur le serveur m’apporte l’addition (46€ pour deux, c’est raisonnable) et prend mon billet de 50€ sans me rendre la monnaie, et sans que je lui parle de son Trinkgeld (pourboire) que je n’avais d’ailleurs pas encore décidé. En général, j’aime bien qu’on me rende la monnaie, puis éventuellement je laisse la monnaie sur la table, suivant le service, et si c’était bon, et si les prix me paraissent honnête (en général, je calcule entre 5% et 10% si je suis content).

ça m’intéresse de savoir ce que font les autres gens en Allemagne à propos des pourboires, car je n’ai pas vraiment de référence en la matière.

Je sais qu’à Paris, en général, je ne laissais rien, car le service est nul (déplorable, pourri, lamentable ?) et les prix déjà en général trop chers pour mon gout.
(exemple 1 : 6€ pour un chocolat dégueu aux champs élysées, jeté sur la table plutot que déposé).
(exemple 2 : 3,5€ pour un cappuccino à Vincennes, attendu 15 minutes avant de passer la commande, 15 minutes avant que le cappuccino n’arrive, même pas bon, et j’ai dû réclamer le sucre).
On m’a dit également qu’il y a déjà, en France, un bon pourcentage du prix qui est pour le service. Je ne sais pas pour l’Allemagne.

Chers expats qui me lisent, laissez-vous des pourboires ? Si oui, combien, en fonction de quoi, etc. ?

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

3 réflexions au sujet de « Camps Bay »

  1. Aratta

    Ah moi aussi je déteste que les serveurs prennent d’avance le pourboire! Du coup, je dis toujours quand je donne le billet sur combien il doit rendre la monnaie, comme ça il ne se sert pas 😉
    Je donne toujours un pourboire en allemagne, sauf quand le service est vraiment exécrable! Sinon, entre 1 et 2 euros en général, suivant la qualité du service!

  2. Meringuette

    Ca m’est jamais arrivé un coup pareil!
    Je laisse toujours un pourboire quand je suis accompagnée au resto ou au café pour pas avoir l’air radine. lol! 😀
    Par contre je vais rarement jusqu’à 1 euro, je dois avouer…
    Et en France il est hors de question que je laisse du pourboire. Chez moi parce qu’un café à Lille te coûte 3 euros et que je pars donc du principe qu’un pourboire d’1,5 euro est déjà inclu! 😀

  3. Philippe MILLET, PhD

    En Autriche, a Vienne, la premiere fois que je suis alle au restaurant, j’avais mange pour 4,5euros. Je fouille dans mon porte monais (la carte ne marchait pas non plus dans ce resto) j’avais 20euros et 5euros en billets. Je me fais la reflexion a voix haute en englais (je parlais pas allemand a l’epoque, et puis c’etait pour moi alors j’aurais meme pu le dire en francais) « 5 should be enough »…
    Le gars pars avec mon billet, et j’attends les 50centimes……
    Lorsque le gars revient, c’est pour s’occuper d’autres personnes… Je vais donc le voir et lui demande mes 50 centimes. C’est normal, il n’a pas a me voller, meme pour 50 centimes. Et la, il le prends tres mal. Heureusement, les personnes avec qui je travaille arrivent et expliques en allemand que je suis un pauvre francais qui comprends pas comment ca marche ici. Et donc on m’explique que lorsqu’on paye et qu’on dit un chiffre, c’est convenu que ce soit le prix qu’on veut payer! Donc en disant 5 il a compris que je donnais mon bifton complet… Bref ensuite je disais plus rien.
    En france le pourboire est compris dans le prix. Mais qd on est content et qu’on veut bien, on laisse les centimes (ca permet de ne pas encombrer les poches avec des pieces qu’on utilise rarement) ou on prend tout car on a un boulanger qui accepte les 1,2 et 5 centimes…

Les commentaires sont fermés.