La montagne, c’est pas comme à Paris

Aujourd’hui, il a fait beau et 25 degrés à Munich. Il y a 3 semaines aussi, on a eu un temps comme ça, et je m’étais dit que c’était idéal pour la première randonnée de l’année.

La randonnée prévue commence à Tegernsee (700 mètres d’altitude), monte à 1300 mètres entre Tegernsee (à gauche) et Schliersee (à droite) via Gindelalm (au milieu), puis retourne à Tegernsee. Il est aussi possible d’aller à Schliersee au lieu de revenir à Tegernsee, et de visiter la toute jeune distillerie de Whisky bavarois Slyrs (pas de la bière !!).

Agrandir le plan

Seulement voilà, il y a 3 semaines, à 1300 mètres d’altitude, par une belle journée ensoleillée à 25 degrés, on voyait ça :

(c’est moi)


Jusqu’ici, on a bien rigolé en voyant de la neige. Mais la neige, en nous voyant rigoler s’est fâchée. Un peu plus loin sur le chemin, c’était comme ça :



En fait, je ne suis même pas sûr que là où on marchait sur la neige c’était vraiment le chemin. Par endroit il y avait jusqu’à 50 cm de neiges (jusqu’aux genoux). Plus loin encore, c’était encore pire, alors on a rebroussé chemin. La vue était quand même magnifique.

Moi innocent français de la région parisienne, je m’étais dit que s’il fait 25 degrés, alors il n’y a pas de neige. Ben ça ne marche pas comme ça ! J’ai relu ensuite mon guide de randonnées, il est écrit de ne pas faire les randonnées en montagne avant début juin. Maintenant je sais pourquoi…

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

2 réflexions au sujet de « La montagne, c’est pas comme à Paris »

  1. Aratta

    Ah oui en effet.. impressionnant…. je comprends donc très bien pourquoi les randonneurs chevronnés n’ont pas encore commencé leur saison!!!

Les commentaires sont fermés.