Archives mensuelles : juin 2009

La librairie française à Munich

Je suis allé faire un tour à la librairie française de Munich. Je dis « la », car c’est celle que m’indique « Google I feel lucky », mais il y en a peut-etre d’autre.

Sur le site, ils annoncent des merveilles, et je m’attendais à une fnac, ou au moins un grand truc avec tout ce que je cherche.

Et au final…

1. La librairie elle-même est rikikie, avec deux étages.
2. On comprend vite (il y a une flèche) que seul le deuxième étage est consacré aux livres français.
3. On se rend compte ensuite que la moitié de ce deuxième étage contient quand même des livres en allemands, donc les livres français n’occupent qu’un tout petit coin rikiki d’un étage rikiki d’une librairie rikikie (d’une grosse rue) de Munich.

Le seul intérêt reste qu’on peut passer commande, ou commander directement sur leur site, mais ça je sais le faire avec Internet sur des sites français, ce qui ne revient pas plus cher car la librairie semble rajouter 2 euros par livre par rapport au prix français.

Alors bof.

Pour me consoler, je suis allé faire un tour dans la librairie anglaise, le bâtiment à coté dans la même rue. Au moins, il n’y a que de l’anglais dedans, mais ça reste petit. Là non plus, je n’ai pas trouvé ce que je cherchais…

Puisque c’est ça, je suis rentré chez moi et je me suis autorisé à prendre une double portion d’Hagen Dasz testsieger (à consommer avec modération, et à accompagner d’une activité sportive régulière) Les pots d’Hagen Dasz sont aussi petits, mais c’est tellement bon.

Un Français parle à un Turc en allemand…

…pour commander un Döner Kebab évidemment!

Pour cela, c’est en théorie très simple, car les questions sont toujours les mêmes. Le dialogue est donc :
– Hallo, ein Döner bitte!
– zum mitnehmen? (à emporter ?)
– zum mitnehmen! (réponse alternative : « nein », alors on a une assiette, un Dönerteller)
– mit allem? (avec tout?)
– mit allem! (réponse conseillée, car sinon il faut décrire un par un les ingrédients qu’on veut)
– scharf? (épicé)
– scharf! (ou nein)

Ceci dit, parfois ça se complique, car le Turc a un accent turque et le Français une oreille française, ce qui a donné une fois la conversation suivante :
– Hallo, ein Döner bitte!
– mitallemnehmen?
– zum mitnehmen und mit allem!
– zummitnehmallem?
– mit allem und zum mitnehmen!

Le goût du Döner au final dépend bien sûr du vendeur (ils mettent plus ou moins de jayourt, de viande, de salade et de scharfitude), mais aussi du moment de la journée (la viande est fraiche le matin, moins fraiche le soir), et du nombre de clients (s’il n’y a pas assez de clients, la viande est restée trop longtemps à griller, s’il y a trop de clients, la viande n’a pas eu le temps de griller…). C’est donc assez difficile, mais finalement, comme ça va de moyen-bon à très-bon, c’est un peu un élément de surprise.

Pour l’instant, le meilleur Kebab du monde je l’ai trouvé à Potsdam (près de Berlin), mais ça fait un peu loin. Ils faisaient aussi du Kebab au poulet, je n’ai pas encore retrouvé quelqu’un d’autre qui propose ça.

Cette fois, j’ai introduit une difficulté supplémentaire dans mon dialogue du jour, pour avoir la pâtisserie sur l’image.


Comme je ne savais pas ce que c’était, ni comment ça s’appelle, j’ai dit:
– Was ist das hier? (C’est quoi ça ?)
– Das ist ein … Ring! (c’est un truc en forme d’anneau, ouais super informatif j’en veux)
Pour être sûr, question suivante :
– Ist es süß? (C’est sucré ?)
– Ja !
– bon alors j’en prends un.

Et comment ça, je peux raconter sur mon blog ce que c’est.

Et bien

C’est une pâtisserie en forme d’anneau 🙂

ça colle aux doigts, c’est fritté et bien gras, à l’intérieur aucune idée de ce que c’est, mais c’est bien lourd. Pas vraiment de goût, peut être légèrement orangé.

Quelqu’un connait ?