Blütenbrot

L’autre jour, le 16 octobre plus précisément, c’était le World bread day. C’est une journée où on est censé cuisiner soi-même son pain ou en acheter un et en parler. Or donc mais justement ce même jour je passais par la boulangerie Rischart, et il me fallait un pain.

Évidemment, je bloggue 5 jours en retard, mais je ne vais pas m’excuser. Je vois beaucoup de blog avec des « excusez-moi de n’avoir pas bloggué depuis 2 semaines ». Il ne faut pas s’excuser ! Car ce serait admettre qu’on est atteint de bloguitite aïgue, et il n’y a aucun traitement doux actuellement (seulement le traitement dur d’arrêter tout contact avec le net). Comme je suis déjà atteint de wikitite et que j’ai déjà eu, mais survécu à, la mmorpgitite, je fais attention à ma santé…

Pour en revenir au pain d’il y a 5 jours, nous avons donc pris un « trucaufondauhasardquiavaitl’airpasmal » (puisque les allemands peuvent agglomérer les mots, il n’y a pas de raison que je n’en fasse autant), c’est à dire dans ce cas précis un Blütenkruste.


Blütenkruste, c’est Blüten + Kruste (fastoche !).
– Kruste, c’est facile, c’est la croute du pain.
– Blüten c’est plus difficile car il n’y a pas de traduction exacte en français. Chers français qui pensent toujours que c’est la langue la plus incroyable et complète du monde pour s’exprimer, je leur dis « zut ! », l’allemand est bien plus complet (et complexe) et nuancé (l’anglais aussi d’ailleurs…). Ce qui fait que j’ai maintenant du mal à exprimer certaines nuances en français, car elles n’existent tout simplement pas.

Blüten, donc, c’est comme Blumen, mais ce n’est pas pareil. En français, les deux mots se disent « fleur ». En allemand, Blumen désigne la fleur avec la tige, par exemple la tulipe, la pâquerette, etc. dont on peut faire des bouquets. Blüten, c’est la fleur plus petite qui pousse par exemple sur les arbres fruitiers, et avec laquelle il n’est pas possible de faire un bouquet. En revanche, il est possible d’en faire un pain.

J’ai donc acheté un pain aux fleurs ! On voit les fleurs sur la croute du pain, qui est toute colorée. À l’intérieur du pain, il y a des noix de toutes sortes (pistache, noisette et d’autres non identifiées). Et c’est très boooooooooooon !!!!!

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook