Où est passée l’automne ?

Il y a une semaine, c’était encore l’été. Je sortais dehors en chemisette car il faisait au moins 20 degrés.

Seulement voilà, depuis une semaine, on perd 3 degrés tous les jours, et la dernière fois que j’ai vérifié, 3*7 = 21.

Donc, très logiquement, ce matin :


Oui : DE LA NEIGE SUR MON BALCON !!! (et ça a continué à neiger encore un peu pendant la journée, c’est pas juste une couche de verglas).

La photo n’est pas bonne, mais on peut voir le merle, moins bête que les autres, qui attend que je remette de la nourriture dans l’abri à oiseaux.

On est mi-octobre, et il fait déjà 0 degrés.

D’un côté, ça fait peur pour l’hiver à venir, d’un autre côté, je n’aime pas trop quand le temps est entre 0 et 10 degrés, avec la pluie humide qui rentre dans les os. En dessous de 0, il y a la neige, c’est joli, et c’est plus sec.

Quelques expressions allemandes pour l’occasion :
– un « temps de chien » / un « temps de cochon » = das Hundewetter / das Sauwetter.
C’est à peu près pareil, sauf qu’en allemand c’est un temps de truie.

– un « froid de canard » ne se dit pas entekalt, mais knisterknackigkalt (=un froid croquant craquetant, ou quelque chose du genre) ou Eiseskälte (=un froid comme la glace)

– par contre un « froid de chien » se dit aussi Hundekälte mais on peut dire saukalt (froid de truie). Comme j’avais dit, ils ont beaucoup d’expressions avec le cochon en allemand.

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook