Une marque qui ne s’exporte pas

Quand on dépose le nom d’une marque, c’est toujours une bonne idée de vérifier si ce mot a une signification dans d’autres langues. Par exemple si on veut plus tard faire de l’exportation vers l’international.

Or j’ai vu l’autre jour par hasard la marque du PQ que j’ai sur mon lieu de travail, et celui-là on n’est pas près de le voir débarquer en France. Une image vaut mieux qu’un long blabla :

Dans le même genre, ils ont créé il y a peu un centre commercial / gare de bus, proche du centre ville. Encore une fois, ils n’ont pas consulté leur dictionnaire français : ils l’ont appelé Zentraler Omnibus Bahnhof. Comme c’est trop long à écrire, ils ont préféré l’abréviation sur les panneaux : Zob.

Évidemment, à chaque fois que je passe devant je pense à la chanson…

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

5 réflexions au sujet de « Une marque qui ne s’exporte pas »

  1. Meringuette

    Ca m’avait totalement scotchée de lire « ZOB » partout en gros écrit sur les panneaux dans le centre de Munich! 😀
    Et le PQ Clou c’est pas mal! Ca change de Moltonel pour le coup!

  2. Simon

    À Lidl, j’ai croisé la marque « Toujours » pour des couches : « Couche toujours… tu m’intéresses » ?

    1. Kip Auteur de l’article

      Bien vu ! 🙂

      Oui « Toujours » est la copie Lidl de la marque « Always ». Je ne sais pas trop pourquoi ils ont choisi le français et pas l’allemand ou autre chose.

Les commentaires sont fermés.