Le meilleur döner à Munich

Le döner kebab est une spécialité turque.

En tout cas, c’est ce que je croyais, alors je suis allé à Istanbul pour aller chercher le meilleur döner du monde. Déjà, à Istanbul, j’ai trouvé beaucoup moins de vendeurs de döner qu’à Munich, et celui que j’ai essayé, qui était pourtant plein de clients, a été le pire döner que j’ai jamais mangé. Même les boutiques louches dans les rues bizarres de Munich n’en font pas des aussi mauvais (je pense notamment à la boutique juste en face de la gare centrale, qui est assez louche).

Reprenons donc,
le döner est une spécialité allemande vendue traditionnellement par des Turcs.

J’ai déjà expliqué le vocabulaire de base à connaitre pour commander un döner. Je rajoute donc qu’après mes 3 années d’expériences de munichois, il me semble que le meilleur döner est celui vendu par la chaine Oliva. Il y en a un dans le zob d’Hackerbrücke, et aussi un à l’aéroport de Munich. D’ailleurs, ils le disent eux-même : « Oliva, Munich’s best döner ».

Ils ont plein d’ingrédients frais (notamment leur salade et tomate, d’ailleurs meilleures que les tomates que je trouve au supermarché), et pleins de clients, ce qui fait une viande pas trop sèche. Il y a une sauce à base de yaourt dedans, bien dosée (chez d’autres où ils font ça moins bien, il y a trop de sauce et on s’en met partout).

Un döner d’Oliva à l’envers.
Le crétin qui a pris la photo avec son téléphone
n’a pas envie de perdre 30 secondes pour retourner l’image.

En comparaison, mon dégueu-döner d’Istanbul avait de la viande toute sèche, dans un pain tout sec, très peu de légumes, et pas de sauce du tout. Sec-sec-sec. Heureusement que j’avais commandé un Ayran avec. Le Ayran est une sorte de Yaourt salé. Les premières fois, j’avais trouvé ça dégueux, mais en fait on devient vite accro (car en fait c’est pas dégueux, mais c’est très surprenant quand on ne sait pas à quoi s’attendre).

Si quelqu’un a d’autres adresses, je suis preneurs.

Pour les joueurs, il y a aussi, à la gare centrale, un magasin vendant des Asia-döner et des barbecue-döner. Je n’ai jamais osé essayer… Si quelqu’un a le courage, ça serait formidable 🙂 Sinon, j’irai un jour avec mon n’appareil photo et mon courage à deux mains.

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook