Oktoberfest et parano-Ja!

Chaque année, la ville de Munich craint une attaque terroriste à Oktoberfest, et chaque année ils ont des nouvelles idées géniales pour l’empêcher (apparemment surtout depuis 2009 où je sais pas quel terroriste a dit je sais pas quelle menace et a énuméré tous les pays qu’il connaissait, dont l’Allemagne).

L’année dernière, la police contrôlait les sacs des gens qui rentrent. Comme le week-end, on a de l’ordre de 500.000 visiteurs par jour, on ne peut pas contrôler tout le monde, et même si c’était possible, le terroriste se ferait exploser juste à l’entrée avant le contrôle, où il y a déjà plein de monde (particulièrement regroupés à cause du contrôle…).
Donc c’est nul.

Cette année, je ne sais pas s’il y a encore le contrôle des sacs, mais la peur est plutôt axée sur les voitures piégées. Et donc ils ont fermé les rues faisant le tour de l’Oktoberfest (encore plus que l’année dernière il me semble). Forcément, ça fait des bouchons dans d’autres rues, surtout aux heures de pointes.
Donc c’est nul.

en vert : Oktoberfest
en rouge : les rues bloquées
en bleu : là où j’habite et là où je travaille
 

Certes, la peur d’une attaque terroriste n’est pas entièrement de la paranoïa, puisque ça s’est déjà produit en 1980 (cf. Wikipedia en allemand http://de.wikipedia.org/wiki/Oktoberfestattentat) , faisant 13 morts. L’explosion aurait été causée par un extrémiste de droite.

L’explosion a eu lieu à l’entrée, dans une poubelle, et les deux contrôles de police ci-dessus n’auraient pas pu l’empêcher…

Faut-il boycotter Oktoberfest pour autant ? Nayez pas peur, les maths sont là pour nous rassurer :
il y a en moyenne 6 millions de visiteurs par an, soit 6*30 = 180 millions depuis 1980.
La probabilité de subir un attentat est donc de l’ordre de 1/10 millions, ce qui est très similaire à la probabilité de gagner au loto, d’autant plus que ce sont des prévisions pessimistes (si on évite l’entrée principale on diminue encore les risques et je n’ai pas compté les années avant 1980)
Donc bon… tout ça c’est un peu de la parano (conduire sa voiture est par exemple plus dangereux).

Par contre ce qui est terroriste c’est le prix de la bière.
9.20€ (le litre) cette année, 8.6€ l’année dernière…

Prix du litre de bière depuis 1970

On peut penser que c’est bien, car de toute façon les tentes sont pleines à craquer, et donc tant que les gens viennent, autant augmenter les prix (loi de l’offre et la demande). Mais il y a aussi des effets secondaires :

  1. l’année dernière, on donnait 10€ et gardez la monnaie. Cette année aussi : le pourboire a diminué.
  2. les djeun’s fauchés se bourrent avant, car la bière au supermarché, même estampillée Oktoberfest, ne coute que 1,5€ le litre. Du coup, les bourrés ne sont pas juste dans les tentes, mais ils sont partout dans la  ville.

Pour moi, Oktoberfest, ce n’est pas la fête d’octobre, ni la fête de la bière. C’est la fête du décolleté – vue plongeante depuis mon bureau – et du vomi – parcours du combattant le matin pour aller travailler. Hélas, cette année, je n’ai pas pu prendre de vacances au bon moment.

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Une réflexion au sujet de « Oktoberfest et parano-Ja! »

  1. Pauline

    Umph. Au moins à Munich vous pouvez vous dire que c’est LA vraie Oktoberfest. Je dis ça, j’y suis jamais allée remarque. A Berlin quand ils font un truc du style c’est Disneyland sur la Potsdamerplatz, cf édition 2010. Les gens se goinfrent et se bourrent pendant que les boutiques nous refilent des costumes pigeonneants, beuh. C’est la fête à l’artifice. Reste juste à savoir si la solution munichoise me plairait plus de ce point de vue.

Les commentaires sont fermés.