Vroumvroum la France

J’ai roulé pour la première fois en France, avec mes habitudes allemandes…

Mes impressions :

1. Mais où sont-ils tous passés ?? Les autoroutes françaises sont viiiiiiiiiiiiides (sauf aux alentours de Paris mais ça ne compte pas)

2. En particulier, la voie de gauche est extra-viiiiiiiiiiiiide

3. (après 10 minutes d’observation de la voie de gauche) youpi, je peux doubler sur la voie de gauche sans craindre qu’un inconscient arrive tout à coup à 200km/h (en Allemagne, je ne roule (presque) jamais sur la voie de gauche, car je me traine à 140 km/h)

France, vous connaissez.
Allemagne. Le carré bleu « 130 » indique une vitesse conseillée (Richtsgeschwindigkeit). Je ne pense pas que ce panneau existe en France.

4. 130 km/h c’est lent… (notamment pour doubler, et en particulier sur des autoroutes tellement vides).

4½. et en plus, si j’avais le permis Français, j’aurais le A de la honte sur le derrière avec obligation de rouler à 110km/h. Que je suis content d’avoir un permis allemand !!

5. Zut il pleut… limite à 110 km/h… c’est piiiiiiiiiiiire (en Allemagne, il n’y a pas de limite différente par temps de pluie, mais le code de la route mentionne qu’il faut adapter la vitesse aux conditions de la route et à la météo).

6. Vers Paris c’est le bordel (tout à coup plein de gens de partout et des entrées/sorties d’autoroutes tous les 100m. Merci mon GPS)

7. les petites routes en France sont vraiment petites, à peine la place pour ma voiture (tiens j’avais pas remarqué, mais c’est une rue à double sens en plus)

7½. et la qualité des petites routes est assez mauvaise (c’est l’inverse en Allemagne, petites routes bien goudronnées, mais autoroutes pouraves (sauf dans le Nord où ils profitent de toutes les subventions, m’apprennent certains Allemands du sud))

7¾. et j’en ai marre de tous ces trucs inutiles partout pour empêcher les gens de conduire normalement, comme des dos d’ânes qui abiment la voiture, des chicanes et des ronds points suivis de ronds points.

8. Le feu rouge passe au vert direct, sans la case rouge-orangée. On perd au moins une demi-seconde au démarrage, c’est inadmissible !

9. Je vais faire le plein. En bon Allemand, j’ai appris à me méfier du SP95 E-10 qui soi-disant abime le moteur, et donc je cherche du E-5 (que l’on trouve encore partout en Allemagne, alors que le E-10 n’est pas toujours proposé). Mais… il n’y a que de E-10 en France ? Et il n’y a pas eu de révoltes ?

10. Parking de Auchan. Ok, je me gare, loin de tous les autres, et je surveille la voiture du coin de l’œil, car vu les épaves (ça roule encore ça ?) et les voitures abimées (Hého les Français : les bosses ça se répare, les rayures ça se repeint… une voiture, ça se lustre tous les samedis) qui trainent, j’aimerais pas qu’on me fasse une rayure sur ma belle voiture toute neuve (ça c’est mon côté très allemand). Eh c’est quoi cette bonne femme qui s’attarde devant ma voiture… T’as jamais vu une voiture neuve ?

Maintenant me revoilou en Allemagne, ouf ! Les travaux sur l’autoroute Munich-Karlsruhe devraient durer jusqu’en 2015, bof ! Et j’en ai marre des Schneckenrennen Elefantenrennen !

Quoi c’est un Elefantenrennen ? Littéralement « course d’éléphants », c’est un camion qui tout à coup change de voie (en général sans regarder si quelqu’un arrive derrière, ils mettent le clignotant et hop… sensation forte garantie quand on est juste à côté du camion, ça m’est arrivé et je ne suis pas le seul), et accélère à fond jusqu’à 91 km/h pour doubler un autre camion qui se traine à 90 km/h.

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

2 réflexions au sujet de « Vroumvroum la France »

Les commentaires sont fermés.