Archives mensuelles : juin 2013

Mes courses en France, à Munich !

Nous les expats avons besoin de retourner en France de temps en temps pour faire le plein d’aliments qui sont essentiels à notre subsistance.

Comme apparemment je ne suis pas tout seul, une autre expatriée vient de lancer (en 2012) le site www.mescoursesenfrance.com , où on peut acheter nos produits typiquement français en Allemagne, et à un prix pas trop exagéré – beaucoup n’ont pas honte à doubler le prix pour les produits d’export, ce qu’on voit par exemple dans le prix des fromages…

Pour moi il s’agit de :
– Petit écolier – ils n’ont que le noir, dommage, probablement une rupture de stock (1,9€ sur le site, 1,44€ chez Auchan)
Pim’s orange (1,9€ sur le site, 1,33€ chez Auchan)
– les galettes Saint-Michel  (j’arrête avec les prix, vous avez compris en gros je pense)
– la crème de marron Faugier (en fait je sais pas trop quoi faire avec, mais j’aime bien en avoir)
– crème mont blanc, mais il manque le parfum vanille
– du cassoulet !
– Maille, vinaigre de framboise, mais ils n’ont pas. Juste Maille vinaigrette, mais franchement quelle feignasse achète une vinaigrette toute prête quand il suffit de mélanger de l’huile et du vinaigre ? (ayez honte 😉 ). Ah il y a aussi le vinaigre de vin aux noix pour 2,5€, que je crois qu’ils vendent à plus de 4€ en Allemagne.
– le thé nuit tranquille

mais il y a même :
– les fameux cornichons de Maille dont parlent la plupart des expatriés, sauf moi car je suis trop bête pour voir la différence avec les cornichons « extra-fin » qu’on trouve en Allemagne – et aussi les différentes moutardes de Maille que les mêmes expatriés disent qu’il n’en existe pas d’aussi forte qui arrache bonne en Allemagne
– les barquettes lu de notre enfance
– le Figolu
Michoko la pie qui chante (ça existe encore ?)
des carambars (qu’on aime surtout pour les blagues carambars), et des malabars (pour faire des bulles énoooormes)
– du justin bridou, y a pas d’heure pour en manger
– des apéricubes – un gros cube, un ptit cube, c’est l’heure.
– l’ami Ricoré
– Banania ya bon
– Orangina avec la pulpe qui reste en bas
– Pulco citron pour quand il fait trop chaud pour travailler

et puis aussi des trucs pour faire de bons plats qu’en effet on ne trouve pas ici:
– le fleur de sel de guérande
– des rillettes, patés, etc. au canard
calamar à l’armoricaine
– du bisque de homar (je sais même pas c’est quoi – je connais juste « bisqueux bisqueux bis…queux)
– du coq au vin

et puis des trucs bizarres comme la terrine d’escargots au roquefort (ça je sais pourquoi ça ne s’exporte pas), ou le thé vert cannelle poire et safran.

Et en plus, ils livrent dans les packstations !!

Je pense passer commande prochainement (dès qu’il y aura des petit-écoliers au chocolat au lait) 🙂

C’est trop pical !!

D’abord on a eu un hiver pourri, avec des records de manque de lumière.

L’hiver a duré jusque début juin, avec des températures maximales d’environ 10°.

Et maintenant, tout à coup, l’été est là, mais ce n’est pas un été normal. Lundi, 34°, mardi 34°, mercredi (aujourd’hui) 35°. Et pendant tout ce temps, aucun orage (qui sont là d’habitude à Munich quand il fait si chaud).

Pourquoi est-ce qu’on ne peut pas avoir des températures entre 15 et 25 ? Qu’est-ce que j’ai fait de mal ? Et surtout pourquoi on n’a pas de volets (ou Rolladen en allemand, ceux qui montent et qui descendent, Wikipédia me dit « contrevent sur enrouleur », mais je n’ai jamais entendu le terme).

Bon voilà c’est tout 😉
selon les prévisions il y a un orage demain, ça serait bien.

Rindfleischetikettierungsüberwachungsaufgabenübertragungsgesetz

Ce mot (Rindfleischetikettierungsüberwachungsaufgabenübertragungsgesetz) était soi-disant le plus long mot allemand, et vient d’être enlevé du « dictionnaire allemand« .

Comme je cherche la référence exacte avant de recopier des bêtises, j’essaie de comprendre de quel dictionnaire allemand l’article parle. C’est un peu comme si on disait « le dictionnaire français », ça serait le Larousse, le Robert ou le Dictionnaire de l’Académie Française ? Dans l’article sus-cité, ils mettent en photo le Duden, un dictionnaire allemand en effet connu. Mais, selon cet autre article (en allemand), ce mot n’est pas entré dans leur dictionnaire car son usage n’était pas assez répandu (à part sur les blogs mentionnant que c’est le mot le plus long).

En fait, ce n’est pas le mot qui disparait, mais la loi qui est abolie. Le mot lui reste, par exemple si on veut dire que « la loi blablabla a été abolie en l’an 2013 ».

Et puis d’abord c’est un peu bête de considérer ce mot comme le plus long. Ça n’est pas vraiment un mot qui a les caractéristiques pour entrer dans un dictionnaire, car il est juste égal à la somme de ses parties :
* Rindfleisch = viande bovine (en fait aussi Rind + Fleisch)
* Etikettierung = étiquetage
* Überwachung = surveillance
* Aufgaben = tâche/service/besogne (ou devoir scolaire)
* Übertragung = transfert
* Gesetz = loi
on lit tout à l’envers et on a le « mot ».

D’ailleurs le mot le plus long est une molécule, prononcé dans la vidéo ci-dessous (qui dure 3h33 si vous avez le temps) :

Et la fleur se suicide vers 2h09 tellement le mot est ennuyant.

5 euros c’est reuch ?

Parce que c’est écrit là sur l’image : « reusch à partir de 5 euros ».

Je passe devant cette boutique souvent et ça m’intriguait. Alors j’ai pris une photo discrètement en marchant pour ne pas éveiller les soupçons du vendeur de cette boutique pas du tout chelou du trottoir.
J’ai cru que Reusch était un mot allemand que je ne connaissais pas. En fait c’est juste une marque de vêtement, dommage. Je sais même pas si c’est une marque de luxe. Alors comme je n’ai rien à disserter sur ce mot, je vais disserter sur l’image.
Typiquement allemand sur la photo on voit :
– une boutique rikiki qui vend des vêtements, un peu n’importe quoi, trié un peu pas du tout, et avec jamais des clients. Je ne comprends pas comment ça fonctionne financièrement, mais c’est là déjà depuis plusieurs années (je pense que c’est la mafia turque, mais chut j’ai rien dit (en allemand, « chut » se prononce « pst », que des consonnes, y sont fous ces allemands. « pst » c’est facile à prononcer, c’est comme quand on ouvre une bouteille d’eau gazeuse, ça fait pst)).
– on voit aussi un gros sigle « % », avec rien devant, c’est pas 30% ou 50%, c’est juste % ! % ? % = Discount (en bon allemand), ou « stark reduziert » (là ça fait plus allemand). Ça veut juste dire qu’il y a des produits de marques (ou des copies chinoises) à des prix très réduits.
– et puis on voit aussi au fond un parcmètre avec plein d’autocollants collés dessus n’importe comment. Je ne crois pas avoir déjà vu un parcmètre « vierge ». Par contre il n’y a pas non plus de tags dessus.
Voilà peut-être que ça vous aidera à gagner au prochain quizz de Karambolage.