Archives mensuelles : août 2013

Élections 2013 – MLPD aime le rouge

MLPD c’est le parti des marxistes-léninistes. Je précise que PD = Partei Deutschland, au cas où vous auriez les idées mal placées.

Je n’avais jamais entendu parler des marxistes-léninistes avant, sauf dans les livres d’histoire. Je croyais que c’était disparu, mais non ! Pour exprimer leur socialocommunistitude, ils ont mis du rouge partout. Et une photo de Che Guevara, bien sûr !

Et les revendications sont les suivantes :

D’abord il faut interdire les fachistes. Parce que bon il faut bien laisser la liberté à chacun de penser ce qu’il veut, et ne pas interdire le communisme dans la constitution (c’est une des affiches plus bas), mais les fachistes non quand même faut pas déconner (c’est comme ça que je le comprends). Les fachistes c’est facile à reconnaitre, c’est ceux qui parlent dans des mégaphones.

Ensuite il faut libérer (donner la liberté à) la Palestine et le Kurdistan. Mais en même temps il ne faut pas envoyer l’armée allemande à l’étranger (une des affiches plus bas).

Il faut instaurer la semaine des 30 heures, parce que les 35 heures c’est has-been (en Allemagne on en est encore aux 40 heures). Évidemment c’est précisé, travailler moins pour gagner autant.
Bon j’ai plein de théories économiques personnelles que c’est possible de travailler moins et de gagner autant, mais je ne vais pas vous embêter avec ça, car ça n’est pas en rapport avec le blog. Pour entendre mes super théories il faut m’offrir un café 😉

Augmenter le prix du producteur, baisser le prix pour le consommateur ! Avec l’exemple du lait. Il est vendu par le producteur à environ 35c, et je l’achète dans mon magasin à plus d’un euro. Donc plus de la moitié du prix c’est du rien (transport et supermarché qui s’en met plein les fouilles). Mais le lait n’est pas le pire, je crois que les oeufs c’est encore plus l’arnaque pour le producteur. J’aime bien le jeu de mot « Nicht nur die Milch kann sauer werden », y a pas que le lait qui peut être amer, mais « sauer » veut dire aussi « fâché », comme le paysan bien dessiné.

Mais il y a aussi toutes ces pancartes que je n’ai pas eu en photo :

 

 Dans l’ordre :
– la gauche radicale révolutionnaire, c’est le vrai socialisme ! (ou communisme, on sait pas trop)
– le parti du travail du futur (dont les deux emblêmes, Marx et Lénine, sont morts depuis longtemps)
– ne donner aucune chance aux anti-communistes (qui veulent interdire le communisme dans la constitution)
– offensive des travailleurs contre je sais pas trop quoi, mais j’imagine qu’ils veulent dire le FMI et les banques
– sauvons l’environnement contre les profiteurs. Par exemple en hiver, quand il y a de la neige et un panneau de signalisation qui n’ont rien à voir, et bien ça fait du bien à l’environnement ça
– pour la libéralisation de la femme – hmm comprends pas. Ça c’est juste un slogan à-la-con pour que les femmes votent pour eux.
– pour le futur des jeunes. C’est une revendication d’un peu tous les partis. Il y en a aucun qui dise « contre le futur des jeunes ». On sait pas trop ce que comprend le programme là.
– pas de troupes allemandes à l’étranger. c’est pas bien.
– critique du capitalisme, l’original. Je comprends pas. Et une belle photo de Marx le barbu, et de je sais pas qui d’autre parce que j’étais nul en histoire et j’ai pas comblé mes lacunes depuis.
– et Marx il a dit « les révolutions sont les locomotives de l’histoire ». Mais en même temps ça fait plein de fumée qui pollue, alors qu’ils veulent aussi sauver l’environnement.
– et vive la solidarité internationale, mais avec Cuba hein, pas avec les USA, et pas avec la Chine j’imagine.
– et fini les lois Hartz. On en est actuellement à la loi Hartz IV, qui en gros établi une espèce de RMI pour les chômeurs (environ 400€ par mois), et les conditions qu’il faut pour le toucher. Mais keskils veulent à la place ? Pas d’argent pour les chomeurs ? Ou le salaire universel pour tous – et pour moi ? Mystère – j’ai pas envie de faire la recherche.

Bon, mais au moins le message est clair, ils sont pas contents et ils veulent une révolution avec des femmes pour le Cuba afin de libérer la Palestine et le Kurdistan en préservant l’environnement.

Ou quelque chose du genre.

Élections 2013 – vive la Bavière libre !

La politique allemande est assez rompchie à la télé (rompchi = soporifique pour ceux qui ne causent pas bien le francokipois). Dans les journaux aussi. Je n’arrive pas à m’y intéresser. Mais là pour une fois il se passe des choses intéressantes : plein de pancartes dans la rue ! Si j’ai bien compris, c’est un peu comme des élections legislatives, chaque Land vote pour un parti, et chaque parti obtient ensuite un certain nombre de sièges. Les autres restent debout.

Moi je n’ai pas le droit de vote en Allemagne, car on ne donne pas le droit de vote aux espèces d’étrangers. Pourtant j’habite maintenant depuis 6 ans en Allemagne, je suis fiscalement déclaré en Allemagne, mais je n’ai rien à dire en politique.

Par contre je peux voter pour le président de la France, alors que la politique française n’a que très peu d’influence sur ma vie de tous les jours – et donc en théorie je peux voter pour le pire président (hihi) pour bien embêter les ceux qui habitent encore en France (haha). Mais ça c’est la théorie, car en pratique, avec les candidats qu’on nous met, il est très difficile de choisir un plus-pire.

Mais pour en revenir à nos moutons, j’essaie de m’intéresser à la politique allemande, et j’utilise les slogans comme crash-course de la politique allemande, parce que moi, comme les enfants, il faut des trucs rigolos pour m’intéresser. Je vais essayer de faire une collection des pancartes et de les reproduire dans le blog.

Ça dit : « Ass€z payé ! »

On commence fort avec le Bayernpartei, qui demande l’indépendance de la Bavière. On comprend bien le raisonnement sur l’image. Le pauvre âne tout kaputt c’est la Bavière (on reconnait au quadrillage bleu et blanc), et le tonneau c’est l’Allemagne et l’Europe. L’Allemagne est – parait-il – l’état le plus riche d’Europe, et la Bavière est – parait-il aussi – le Land le plus riche d’Allemagne.

La Bavière (12 666 000 habitants, 70 551 km2) est comparable à l’Autriche (8 460 390 habitants, 83 878 km2) et donc même si on peut rigoler de l’indépendance de la Bavière comme on rigole de celle de la Bretagne, au niveau simplement de la taille du Land, ce n’est pas absurde.

D’ailleurs selon quelques rumeurs bavaroises, l’Autriche profite bien des subventions de l’Europe sans trop payer pour les autres états pauvres.

Selon d’autres rumeurs bavaroises, depuis la réunification de l’Allemagne, les états du sud – principalement la Bavière car les Schwabiens sont des radins c’est bien connu – ont subventionné des belles autoroutes toutes neuves dans les états du nord, et ces autoroutes restent complètement vides, alors que dans le sud, on reste avec des vieilles autoroutes à deux voies bondées datant de la seconde guerre mondialecourage ! les travaux Karlsruhe-Munich seront finis vers 2015.

Et selon les mêmes rumeuristes, quand ils ont bu et qu’ils n’ont peur de rien, la Bavière paye maintenant pour les nouveaux pays pauvres de l’est qui ont rejoint l’Europe, mais je ne sais pas comment sont leurs autoroutes.

Alors tout ça c’est scandaleux !

Vive la Bavière libre !!