Élections 2013 – vive la Bavière libre !

La politique allemande est assez rompchie à la télé (rompchi = soporifique pour ceux qui ne causent pas bien le francokipois). Dans les journaux aussi. Je n’arrive pas à m’y intéresser. Mais là pour une fois il se passe des choses intéressantes : plein de pancartes dans la rue ! Si j’ai bien compris, c’est un peu comme des élections legislatives, chaque Land vote pour un parti, et chaque parti obtient ensuite un certain nombre de sièges. Les autres restent debout.

Moi je n’ai pas le droit de vote en Allemagne, car on ne donne pas le droit de vote aux espèces d’étrangers. Pourtant j’habite maintenant depuis 6 ans en Allemagne, je suis fiscalement déclaré en Allemagne, mais je n’ai rien à dire en politique.

Par contre je peux voter pour le président de la France, alors que la politique française n’a que très peu d’influence sur ma vie de tous les jours – et donc en théorie je peux voter pour le pire président (hihi) pour bien embêter les ceux qui habitent encore en France (haha). Mais ça c’est la théorie, car en pratique, avec les candidats qu’on nous met, il est très difficile de choisir un plus-pire.

Mais pour en revenir à nos moutons, j’essaie de m’intéresser à la politique allemande, et j’utilise les slogans comme crash-course de la politique allemande, parce que moi, comme les enfants, il faut des trucs rigolos pour m’intéresser. Je vais essayer de faire une collection des pancartes et de les reproduire dans le blog.

Ça dit : « Ass€z payé ! »

On commence fort avec le Bayernpartei, qui demande l’indépendance de la Bavière. On comprend bien le raisonnement sur l’image. Le pauvre âne tout kaputt c’est la Bavière (on reconnait au quadrillage bleu et blanc), et le tonneau c’est l’Allemagne et l’Europe. L’Allemagne est – parait-il – l’état le plus riche d’Europe, et la Bavière est – parait-il aussi – le Land le plus riche d’Allemagne.

La Bavière (12 666 000 habitants, 70 551 km2) est comparable à l’Autriche (8 460 390 habitants, 83 878 km2) et donc même si on peut rigoler de l’indépendance de la Bavière comme on rigole de celle de la Bretagne, au niveau simplement de la taille du Land, ce n’est pas absurde.

D’ailleurs selon quelques rumeurs bavaroises, l’Autriche profite bien des subventions de l’Europe sans trop payer pour les autres états pauvres.

Selon d’autres rumeurs bavaroises, depuis la réunification de l’Allemagne, les états du sud – principalement la Bavière car les Schwabiens sont des radins c’est bien connu – ont subventionné des belles autoroutes toutes neuves dans les états du nord, et ces autoroutes restent complètement vides, alors que dans le sud, on reste avec des vieilles autoroutes à deux voies bondées datant de la seconde guerre mondialecourage ! les travaux Karlsruhe-Munich seront finis vers 2015.

Et selon les mêmes rumeuristes, quand ils ont bu et qu’ils n’ont peur de rien, la Bavière paye maintenant pour les nouveaux pays pauvres de l’est qui ont rejoint l’Europe, mais je ne sais pas comment sont leurs autoroutes.

Alors tout ça c’est scandaleux !

Vive la Bavière libre !!

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

2 réflexions au sujet de « Élections 2013 – vive la Bavière libre ! »

  1. aloxe

    Tu pouras voter aux élections locales parce que tu es citoyens européen, c’est comme ça dans toute l’Europe.

  2. Christoph M.

    Oui, j’ai bien eu le droit de voter contre-pour l’agrandissement de l’aéroport de Munich. Mais dès qu’il s’ agit d’une élection au niveau de la Bavière ou plus grand, apparemment on ne veut plus savoir mon avis.

    L’alternative serait de demander la (double) nationalité allemande, ce qui coute, si j’ai bien compris, environ 600€. La question étant donc de savoir si j’estime que la liberté de voter vaut plus que 600 €. Pour l’instant pas encore, mais si on devient une vraie démocratie, pourquoi pas 🙂

Les commentaires sont fermés.