Élections 2013 – partis sans programme

Il y en a que je sais pas trop qu’est-ce qu’ils nous veulent. Une pub sans message, ça ne sert à rien, non ?

Par exemple

Lotte – spd

Un certain Andreas Lotte, qui joue l’image du jeune cool aux grosses lunettes style geek, et à la chemise négligeamment débraillée, mais on voit bien que c’est fait exprès. Moi quand je me débraille ma chemise, ça a l’air bien plus naturel.

Son programme c’est :
– il en parle
– il écoute
– il regarde (une troisième affiche que j’ai pas eu : « Lotte schaut hin »)

Enfin bon à la particule près, car en fait j’ai encore un peu de mal à savoir la différence entre sprechen (parler) et ansprechen (aborder un sujet ??), et « hören » (écouter) et « zuhören » (écouter attentivement ?? – être à l’écoute ?), et « schauen » (regarder) et « hinschauen » (regarder de près ?).

On ne peut pas faire pire pour donner l’image d’un politicien qui ne sait rien faire d’autre que du blabla.

Freie Wähler

Le parti des « voteurs libres ». Libre de quoi je sais pas.

Là aussi une super affiche bidon avec la famille typique, tout le monde est heureux, et le seul texte dit « fort pour la Bavière ». D’accord, mais c’est quoi le programme ?

Alors un peu plus de programme bidon avec le thème partagé par tous les partis : « l’éducation c’est le futur ». En même temps, à droite, ils proposent d’utiliser les enfants pour souffler sur les éoliennes et produire de l’énergie propre.


Euh bon mais si je comprends bien, c’est juste qu’ils ont remarqué que les initiales du parti « FW », veulent dire aussi « vent frais », à interpréter pas comme l’énergie propre, mais comme « idées neuves » ? (mais quelles idées ?)

Et par contre cette dernière affiche reste un mystère. « Oui pour la liberté de voter entre G9/G8 » ? Et une photo de jeune ados qui n’ont pas le droit de vote ? Hmm. Je sèche.



Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

2 réflexions au sujet de « Élections 2013 – partis sans programme »

  1. Cédric Bodet

    Le « Wahlfreiheit G8/G9 », je crois que c’est pour laisser le choix entre faire le Gymnasium en 8 ou 9 ans. En même temps, le choix à qui, aux parents où aux enfants, mystère…

Les commentaires sont fermés.