Déjà bu ?

Oui, non, peut-être, je sais plus ?

« Déjà bu ? » est un tout nouveau bar à vin français à Munich (Buttermelcherstraße 2a pour être précis) où on peut boire de la bière, et aussi du vin – j’y reviens plus bas. Il a ouvert au début du mois dans un quartier qui a déjà plein de bar à vin – normal, c’est le quartier français. Il est tellement nouveau que le site web http://deja-bu.de/ n’est pas encore prêt.
[edit: ça y est, le site web est là 🙂 ]

Il se trouve que je connais quelqu’un qui connait quelqu’un qui connait le patron (Nico pour les intimes), et donc je ne peux en dire que du bien 🙂 – parce que bon si j’en dis du mal (on ne sait jamais qui me lit, mais d’un autre côté, on ne sait pas qui je suis) et que j’y retourne, ça va mal se passer pour moi.

Mais d’abord je vais expliquer le principe.

Puisque le bar pose la question « Déjà bu ?« , j’y suis allé deux fois : une fois sans boire avant, et une autre fois en ayant déjà quelques grammes d’avance (au Walter und Benjamin comme ça je peux comparer les deux).

Alors l’idée c’est qu’on y boit du vin.

Voilà 🙂

L’ambiance est assez relaxe, la moitié des tables sont des barriques de vin. Les chaises sont en bois avec des petits coussinets (sauf le rebord de fenêtre dont mes fesses se souviennent).
[edit: il y aura maintenant des coussinets, cf. commentaires ]

Il y a donc du vin, français, mais pas trop de choix, environ une vingtaine de blanc ou rouge différents, et 3-4 champagnes. L’idée est que le choix devrait varier souvent, et que les bouteilles restent à un prix abordable, de 15 à 45 euros si j’ai bien compris. On peut aussi déguster au verre au lieu de prendre la bouteille, pour environ 3€ le verre c’est tout à fait raisonnable. Du coup j’ai déjà gouté à peu près à toute la carte.

C’est complètement différent du Walter und Benjamin où l’ambiance est assez proutprout, genre il faut réserver avant, et où il y a un choix immense, de 10€ la bouteille à 200€ ou plus, de toutes les régions du monde, mais où le prix annoncé est en fait le prix de si on prend la bouteille pour la boire dehors sur le trottoir devant le bar, où il fait froid, et où on est obligé de supporter les fumeurs. Si on veut une place assise au chaud on doit payer le droit de bouchon, qu’ils osent facturer à 15€ la bouteille et ça c’est un peu abusé quand même.

Pour y manger, le déjà bu (aah c’est toute une gymnastique digitale à taper ce mot avec un clavier allemand) propose des planches de charcuteries, de fromages et de foie gras, servis sur des ardoises, ça j’aime bien 🙂

Le foie gras est fait maison par le chef, et il est très bon.

La charcuterie (chorizo français, pâté, saucisson et d’autres trucs) provient de petits producteurs français qui font ça avec amour, et aussi avec du cochon.

Les fromages sont classés du qui-pu-le-moins au qui-pu-le-plus : un gruyère(?), un brie qui ne pue pas encore, un chèvre (je sais plus lequel), laguiole, maroilles, bleu. Idéal pour moi, il n’y a que le bleu que je n’aime pas, alors qu’en général, une assiette de fromages français, en Allemagne, c’est : bleu jeune, bleu vieux, bleu décrépit, camembert qui courre tout seul, fromage à la croute orange qui colle et qu’on sent encore aux doigts trois jours après, malgré savon super-décapant, et un morceau de beurre. Car pour un allemand, un fromage français ça doit puer, mais le gout on s’en fout. Moi je mange le beurre et je laisse le reste.

Pour comparer encore avec le Walter und Benjamin proutprout, là aussi on a commandé une assiette de charcutaille-fromage, et on a eu une assiette avec 90% de jambon de parme, tous de la même marque et du même gout – c’était bon, mais peu varié – et des tout petits morceaux ridicules de gruyère et de bleu. Je ne peux pas dire que du mal du Walter und Benjamin quand même : pour y manger, ils ont aussi des vrais plats cuisinés qui ont l’air pas mal du tout ! Mais l’assiette de charcutailles bofbof.

Au niveau dessert, chez Déjà bu : rien le premier jour. La deuxième fois, on a eu des fruits. La troisième fois on devrait avoir de la crème brulée (?) Je suis gespannt.
 [edit: il y a maintenant des desserts des Tages :), cf. commentaires ]

À propos de boire de la bière dans un bar à vin, même si ça à l’air bizarre, c’est obligatoire à Munich. En effet, la plupart des bons locaux pour les restos sont possédés par les grandes brasseries munichoises (Augustiner, Hacker Pschorr, Paulaner, et leurs copains). Si on veut ouvrir un resto, on doit leur payer un loyer, leur lécher les bottes, et signer un contrat qui dit que :
– dans ce resto on ne peut boire que cette marque de bière, (du moins en bière pression, on peut parfois avoir d’autres marques en bouteille) ;
– et pour continuer d’occuper les locaux, le resto doit vendre une certaine quantité de bières. Je ne sais plus si c’était 20 ou 30 litres par jour, mais quelque chose de cet ordre.

Du coup, pour un bar à vin, c’est pas pratique.

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook

2 réflexions au sujet de « Déjà bu ? »

  1. NicoGi

    Bonsoir Kip,

    Merci pour cet article.

    Alors, juste pour donner quelques nouvelles infos:

    le site web est désormais disponible: http://www.deja-bu.de, tu pourras y retrouver toutes les infos (en allemand). Attention à bien mettre un – car sans le – c’est un caviste francais à Berlin qui s’appelle aussi Nicolas (à croire que ce prénom mène au vin…).

    La carte des vins a, comme tu l’as mentionné, changé depuis avec quelques nouveautés et si ma livraison de demain apres midi arrive bien, il y en aura meme d’autres.

    Pour les desserts, à partir de demain, il y aura le dessert du jour qui sera un gateau ou tarte. Mais autant je sais bien faire le foie gras, autant les gateaux je suis nul, donc pour être très transparent, j’acheterai ces gateaux à une patisserie familiale allemande. Je ne préfère pas me risquer à faire des choses dont je ne serais pas fier.

    Et enfin merci pour ta remarque, j’irai dès lundi, investir dans des coussins pour que tout le monde puisse en avoir!

    Bonne nuit et à bientot pour tester les nouveaux vins, desserts et coussins.

    Nico

  2. Christoph M.

    Salut Nico,

    Ça m’étonne toujours que les gens que je récensionne trouvent mon blog :). Merci pour le retour, j’ai mis à jour l’article en conséquence.

    J’espère que je n’ai rien dit de mal. J’ai vraiment passé du bon temps au déjà bu?, et je voulais juste faire un peu de pub et inciter les francophones qui me lisent à aller y faire un tour. – ceux qui me connaissent savent que j’ai plutôt tendance à dire du mal 😉

    En tous cas, moi j’y retournerai sans aucun doute !

Les commentaires sont fermés.