Archives mensuelles : septembre 2014

Tempus fugit – ben c’est pas gagné

Ouhlala, le temps passe vite.

On m’avait demandé de parler de comment j’ai vécu la défaite française en coupe du monde. Mais ça fait maintenant super longtemps. C’est-à-dire que j’avais prévu, si la France gagnait, de chanter la Marseillaise à poil dans mon jardin. Finalement, j’ai été donc très soulagé de la victoire allemande, car je ne connais pas très bien les paroles de la Marseillaise. Les Allemands ont klaxonné de partout, mais personne n’a chanté tout nu. Différence culturelle.

Donc entre temps j’ai déménagé, et n’ai plus le temps de rien.

Déjà, tous les meubles déménagés sont remontés, et les cartons sont vidés, ce qui est pas mal par rapport à ce que j’entends chez les autres (ouais, ton livre que tu m’as prêté il y a 5 ans, ben il est encore dans un carton (depuis 4 ans – coucou si tu lis mon blog, pense à mon livre)). Par contre, chaque fois qu’on finit de monter un meuble, on se rend compte qu’il en manque encore. On va donc à Ikea et puis on laisse trainer, car dès qu’il sera monté, on sait qu’on va aller en racheter un. Là par exemple il y a un meuble de tv qui traine lamentablement devant le sofa (ouvert, pour voir qu’il n’est pas abimé, mais non monté par manque de courage).

Ikea… J’avais pourtant dit que moi, quand j’aurais ma belle maison toute neuve, je mettrai pas les meuble Ikea, car tout le monde ayant la même chose, c’est pas très personnalisé.

Bon on a fait un effort. On a été à XXXLutz quelque fois, sans rien acheter. Ils ont fermé. On a été à Möbel Höffner, sans rien acheter. On a été à Who’s perfekt, sans rien acheter. C’est parce que les prix dans ces boutiques sont du n’importe nawak. D’abord, il y a toujours tel ou tel truc à 70% si bien qu’on a l’impression de se faire arnaquer quand on achète un meuble au prix plein (en fait, c’est pas qu’une impression). Et pi en plus, même les meubles genre 2 à 3x plus chers que Ikea, quand ils ne sont pas trop moches design, sont d’une qualité pas forcément meilleure à Ikea (ou alors il faut taper dans le hulsta et stressless, qui sont 10x plus chères). Et les meubles du même prix que chez Ikea sont clairement destinés à remplir la poubelle (en séparant bien sûr le métal, le bois, le plastique et le polystyrène). Donc on n’a pas trouvé d’alternative valable à Ikea, et donc on achète, comme tout le monde, du Ikea, mais cette fois en étant persuadé d’acheter quelque chose de bien pour le prix.

À part les meubles, il y a toutes mes sorties que je fais pour rattraper le retard, et décompresser maintenant que la maison elle est là, elle bouge pas, et même qu’il me reste des sous (un peu mais pas trop mais de quoi boire des bières, du vin, etc. etc. (non maman je suis pas devenu alcoolique, je bois avec modération et des amis)). Il y a mes 1000 994 mètres carrés de jardin qui me narguent, avec leurs cailloux et leurs mauvaises herbes. Il faudrait une pelouse. Il y a mon piano qui pleure dans sa pièce. Au moins il n’est plus dans un carton au sous-sol comme dans l’appartement. Il y a les amis qui réclament une pendaison de la crémière. Pourtant je leur ai fait une soirée cocktail au Negronibar (facile à se rappeler le nom en français, qui est vachement un super bar de super cocktails qui déchirent leurs mères, dont beaucoup sont des créations à eux et que je recommande). Mais ça n’a pas suffit, il parait que le but c’est de voir la maison (les photos ça suffit pas), de boire (il faut que j’aille acheter des caisses de bières sinon je vais me faire lyncher), de manger (je sais pas quoi), et de repartir quand il y a plus rien. Bon on va lui faire sa fête à la crémière !!

Donc le blog, hein, ben voilà quoi. Un peu de patience 🙂