Archives mensuelles : avril 2017

Pour voter faut être motivé

[Pre-Scriptum: j’ai mis en bas de page les résultats de votes à Munich]

J’ai fait, dimanche, ma promenade de « devoir citoyen » pour aller voter.

Le S-Bahn était vide, comme un dimanche, et en sortant à Giesing, là c’est la surprise car en haut des escaliers du S-Bahn on tombe tout à coup sur une file de gens, que des français.

La file qui n’avait l’air de rien au début s’étendait jusqu’à la prochaine bifurcation,
puis la suivante,
puis la suivante,
etc. etc.

Soit au total environ 1h30 à faire la queue pour finalement arriver à l’urne pour y déposer son enveloppe, qui a l’air tellement minuscule vu le temps qu’on a attendu. C’est-à-dire que je suis parti voter vers 10h et je suis revenu vers 14h, avec les temps de trajet. Et même qu’il faisait un temps de merdasse, froid, humide, un peu de pluie, un peu de grêle.

Voici à peu près où on arrive après avoir patienté 45 minutes.

Est-ce qu’il y a un taux de participation anormalement élevé ?
Ben non, environ 50% comme d’habitude pour les français de l’étranger, et heureusement, on n’ose imaginer la queue avec 80% de participation.

Est-ce que c’est exceptionnel ?
Ben non, on apprend que la même chose s’était produite en 2012, en 2007, en 2002, et des files d’une longueurs comparables, ou pire, se retrouvent à Montréal, à Londres, à Tokyo, etc. etc.

Cela aurait pu être résolu partiellement en mettant en place le vote par correspondance (courrier ou internet), mais ça a été interdit. La procuration n’est pas non plus une solution car si on ne trouve pas quelqu’un ayant un nom de famille proche, il doit faire la queue deux fois. De même pour les couples, car les femmes font la queue à leur nom de jeune fille.

On en déduit que les français de l’étranger, clairement, on s’en fiche. C’est surement pour ça que le FN n’a même pas pris la peine d’envoyer ses affiches aux bureaux de vote étranger. D’ailleurs, ces traitres, ils ont osé quitter la France qui est le meilleur pays du monde, alors je vois même pas pourquoi qu’ils ont le droit de vote d’abord. Et puis pour la peine on pourrait même leur faire payer des impôts en France, comme cela se fait aux USA, et comme le proposait Mélenchon. Tiens, bien fait !

Du coup, même si j’aurais bien voulu, je n’irai pas voter pour le moins pire au deuxième tour, je resterai au chaud. De toute façon on sait qui va gagner.

Bonus : Résultats dans les bureaux à Munich
Nombre d’électeurs inscrits : 12 545
Nombre de votants (nombre d’émargements) : 7 499
Nombre de suffrages exprimés : 7 435

Nombre de suffrages obtenus par chaque candidat
La banquier Rothschild (Macron) : 4 258
Le candidat mis en examen (Fillon) : 1412
Celui qui veut nous faire payer des impots en double (Mélenchon) : 689
Revenu universel (Hamon) : 566
le candidat n°2 qui n’a pas mis ses affiches (ben moi je mets pas ton nom) : 224
Debout là dedans (Dupont-Aignan) : 135
Celui qui n’a pas l’immunité ouvrière (Poutou) : 49
Frexit (Asselineau) : 47
Le berger-politicien maire depuis 40 ans (Lassalle) : 31
Travailler moins (Arthaud) : 12
Le doyen (Cheminade) : 12