Obori, baguette japonaise

Je ne sais pas pourquoi il y a si peu de baguettiers boulangers français à Munich.

Il y a pourtant une communauté française assez importante, de nombreux restos français. Les Allemands sont amateurs de pains et pâtisseries françaises, et la baguette se vend ici au minimum 2€. Il y a tellement peu de concurrence qu’on se contenterait de n’importe quel boulanger ayant suivi ses études correctement sans avoir forcément besoin du boulanger super-star papille d’or.

Enfin bref, toujours est-il que le nombre de boulangers français à Munich se compte sur les doigts d’une moufle.

Heureusement, un couple de japonais vient à notre secours. Dans la boulangerie Obori (à droite en rouge sur la carte), proche de Rosenheimer Platz (à gauche en vert sur la carte)

Déjà quand on passe devant il y a l’odeur du pain et on se croirait en France. Et à l’intérieur les belles baguettes et autres pains… Je bavais déjà partout. On voit aussi les fourneaux à l’arrière et les pains en préparation.

J’ai donc acheté pour tester, une baguette (3€ ! Ou j’ai mal lu ?), deux éclairs choco (3€), un pain au chocolat (1,30€) et une « brioche » qui est en fait une briochette (1€).

Et la dégustation…

La baguette est bonne comme une baguette réussie. Par contre trop petite (presque format flute), surtout pour le prix… du coup, pas de photo car elle est partie trop vite.

Les éclairs chocolats étaient bons, même s’il a triché, au lieu d’injecter la crème par seringue (en dessous ou sur les cotés), il a tranché l’éclair en deux comme le font les samouraïs Allemands. Par contre, assez énormes par rapport au standard français, donc pour le prix, top.

La pain au chocolat était un peu raté, surtout parce qu’il n’a mis qu’une barre chocolat, donc ça faisait très peu chocolateux.

La briochette était bonne (à manger assez vite car elle est petite elle sèche vite).

Ils vendent aussi d’autres pains plus gros qui ont l’air mieux que les baguettes en rapport quantité-prix, des cookies, des confitures. J’aurais bien tester les croissants mais il n’en avait plus (je suis passé vers midi). À essayer une prochaine fois.

Bon app’

 

Email this to someoneShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on Facebook